Mouvement picpucien des jeunes

Réseau Picpus est le mouvement picpucien des jeunes. Il est né en 2004 de l'intuition du P. Serge Gougbèmon, religieux de la congrégation des Sacrés-Coeurs de Picpus qui a souhaité offrir à des étudiants et jeunes professionnels un espace d’enrichissement LibDub-Picpus 20110521_101mutuel, en partant de leurs attentes. Ainsi, à partir d’un panel d’entrées possibles (artistiques, culturelles, spiri-tuelles) s’ouvre l’occasion d’une appropriation plus personnelle de la foi. Certains découvrent une autre façon d’être en Eglise, d’autres questionnent, inter-rogent, provoquent… L’essentiel est que chacun puisse inventer son itinéraire spirituel à la croisée de celui des autres.

Pour cela, Réseau Picpus offre un lieu pour « vivre » ou faire l’expérience de Dieu, « se former » ou acquérir une intelligence de la foi, « se mettre en route » ou faire l’expérience du don. La spiritualité du cœur guide la démarche et fait le lien d’unité.

Aujourd’hui Réseau Picpus rassemble 250 adhérents sur Paris et un large réseau d’anciens et fidèles.

> Télécharger la brochure 2015-2016 de RP

Deviens ce que tu es

Devise de Réseau Picpus

« Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ! » Cette phrase de Sainte Catherine de Sienne est évocatrice pour bien des jeunes au XXIe siècle. Pour certains, elle a la saveur des Journées Mondiales de la Jeunesse, puisque c’est en ces termes que Jean-Paul II clôturait cette rencontre à Rome en 2000. Pour d’autres, elle est associée au mariage du Prince William et de Kate Middleton, puisque Dr Richard Chartres l’a citée dans son homélie. Mais avant Sainte Catherine, c’est Saint Augustin, premier philosophe chrétien, qui a associé la démarche catholique à un chemin d’accomplissement de soi, en formulant l’apparent paradoxe « Deviens ce que tu es ». Reprise comme signature par Réseau Picpus, elle invite à se mettre en marche pour trouver les moyens qui permettent de développer ses talents, de se connaître mieux. Pour ne pas être un balbutiement de soi mais bien un soi à part entière. Et un artisan de son propre bonheur et de celui des autres."

Actualités