Bannière GL 2015 C

> Chaque mois, en vue de la préparation de la messe animée par le groupe liturgique, nous vous proposons de découvrir un chant et de l'apprendre  : Gloire à Dieu au plus haut des cieux !

C'est ce que chantent les anges et les fidèles pendant la nuit de Noël. Après avoir s’être reconnus pécheurs (Kyrie),nous exultons de joie dans le Seigneur car sa miséricorde est infinie. C’est un chant de louange à la Sainte Trinité qui énumère les qualités du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Le Gloria se dit tous les dimanches en dehors de l’Avent et du Carême, et les jours de Fête.
Celui que nous chanterons dimanche a été écrite par Jean-Paul Lécot dans le cadre du pèlerinage à Lourdes.

 

> Participer à l'animation liturgique des messes,avec le groupe liturgique

 



agenda> Agenda 2015-2016 de Réseau Picpus

 

Pourquoi chanter c'est prier deux fois ?

ACP n°18

Comme le disait Saint Augustin : « Qui bien chante, deux fois prie », plus connu sous l'expression « Chanter, c'est prier deux fois ». Lorsque j'ai commencé à chanter, toutes les personnes que je croisais me rappelaient cette expression. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu'elle signifiait ?

Le chant religieux trouve son origine dans la louange et les psaumes – que Jésus lui-même chantait. Le chant nous permet de prier lorsque les paroles sont cohérentes, ordonnées à la Parole de Dieu et que la mélodie est harmonieuse. Lorsque nous chantons du gospel, Serge nous explique les paroles des chants, ce qui nous permet de les intérioriser en les comprenant pour ensuite les extérioriser en faisant vivre la musique. Paul VI explique très bien l'expression de Saint Augustin quand il dit que : « L'intensité que la prière acquiert dans le chant augmente son ardeur et multiplie son efficacité. » L'avantage que nous avons de chanter en chœur est que nous sommes tous en union de prière car nous mêlons nos voix. Le chant nous permet d'exprimer nos émotions, joies et peines. Nous devons allier notre justesse intérieure à la justesse vocale. Notre talent est une invitation à nous investir dans les liturgies. Benoit XVI nous rappelle que « la liturgie exige la beauté du chant et [qu'elle] n'est pas un ornement. »
Mais que faire si l'on chante faux ? Devons-nous prier deux fois plus car nous ne hantons pas ? My God ! Seigneur de Gloire ! (clin d'œil à notre chef de chœur préféré). Je pense que les personnes chantant faux ne devraient pas s'interdire de chanter, l'essentiel étant ailleurs. Nous ne savons pas si Jésus chantait juste mais il était ajusté à la volonté du Père. Ainsi lorsqu'il chantait un psaume, sa voix était totalement unie à sa prière. Les assemblées liturgiques accueillent toutes les voix, qu'elles sonnent justes ou non.
« Ceux qui chantent ont le cœur brûlant et cette flamme de leur cœur se reconnait dans leur vie, leurs paroles et leurs actes. » Je vous laisse méditer cette autre phrase de Saint Augustin. Pensez-y avant de chanter votre prochain chant.
Rendez-vous donc à la prochaine répétition pour 4 heures de prières (eh oui, deux fois 2 heures de chants !) En revanche, une heure d'apéro n'en vaut pas deux...

We are singing in the love of God !

Antoine

Visuel feuille de don 16-17

faireundon roll

Nous contacter : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.